Comment intégrer le no-code dans le workflow d’une entreprise ?

exemple d'un workflow d'entreprise

L’introduction de solutions no-code au sein des entreprises représente une avancée dans la façon dont les processus opérationnels peuvent être optimisés et automatisés. Pour réussir cette intégration, une approche détaillée et méthodique est indispensable. 

Audit et identification des opportunités d’amélioration

Stratégie d’analyse des processus

L’audit des processus d’entreprise ne se limite pas à une simple observation des tâches quotidiennes. Il implique une analyse granulaire des étapes individuelles de chaque processus et la quantification du temps et des ressources consommés par des tâches redondantes ou manuelles. Cette analyse prend également prendre en compte le feedback des employés directement impliqués dans ces processus, car ils sont souvent les mieux placés pour identifier les inefficacités.

Exemple pratique : optimisation de la gestion des stocks

Dans un exemple d’entreprise de distribution, l’implémentation d’Airtable pour la gestion des stocks pourrait être précédée d’une phase de consultation avec les employés de l’entrepôt, les gestionnaires de stocks, et le département IT pour comprendre précisément comment les données de stock sont actuellement gérées, et identifier les principales sources d’inefficacité.

Ensuite, des workflows personnalisés peuvent être créés dans Airtable, automatisant la saisie des données de stock et leur mise à jour en temps réel, intégrant éventuellement des scanners de codes-barres pour faciliter l’enregistrement des produits.

 

Choix de la plateforme no-code idéale

sélection d'outils no code

Critères de sélection

Outre l’intégration et la flexibilité, les critères de sélection d’une plateforme no-code doivent par ailleurs inclure l’évaluation de la courbe d’apprentissage de l’outil, son coût, le support et les ressources de formation offertes par le fournisseur, ainsi que les retours d’expérience d’autres entreprises similaires. Une démonstration ou un essai gratuit peut s’avérer utile pour évaluer si l’outil répond aux besoins spécifiques avant de s’engager pleinement.

Cas d’usage : développement d’une application client

Imaginons une agence de marketing souhaitant développer une application client avec Bubble, une phase d’essai pourrait impliquer la création d’un prototype fonctionnel de l’application.

Ce prototype servirait à recueillir les premiers retours des utilisateurs finaux et à évaluer la capacité de la plateforme à s’adapter aux exigences de personnalisation et d’intégration avec les autres outils utilisés par l’agence, comme les systèmes de gestion de la relation client (CRM) ou les plateformes d’emailing.

 

Formation et habilitation des équipes

Importance de la formation

La réussite de l’intégration no-code repose sur la capacité et la volonté des employés à adopter ces nouveaux outils. Des programmes de formation bien conçus doivent donc être mis en place, combinant des sessions en ligne, des ateliers pratiques et du mentorat. Il est également essentiel d’instaurer une culture d’innovation où l’expérimentation est encouragée et où les échecs sont considérés comme des opportunités d’apprentissage.

 

Illustration : ateliers de créativité

Les ateliers de créativité pour l’exploration de Zapier dans une entreprise de services financiers, par exemple, pourraient inclure des défis pratiques, où les équipes sont invitées à concevoir des automatisations résolvant des problèmes réels identifiés lors de l’audit des processus. 

Ces ateliers pourraient être l’occasion de partager des succès, d’apprendre de ses pairs, et de créer une bibliothèque interne de “recettes” d’automatisation qui pourraient profiter à toute l’organisation.

Déploiement itératif et feedback continu

Approche itérative

Le déploiement de solutions no-code doit être envisagé comme un processus agile, où les ajustements sont faits en continu en fonction du feedback des utilisateurs. Cela signifie lancer des versions initiales (MVPs – Minimum Viable Products) pour collecter des données d’utilisation réelles, puis itérer rapidement pour améliorer le produit.

Exemple d’implémentation : automatisation du service client

Le chatbot de service client introduit par le détaillant en ligne doit être régulièrement mis à jour en fonction des interactions des clients. Les données recueillies durant la phase pilote révèlent les questions fréquemment posées non couvertes par le script initial. L’équipe responsable pourrait alors ajuster le chatbot pour inclure des réponses à ces questions, améliorant ainsi progressivement l’efficacité du service client.

Mesure de l’impact et ajustements

Suivi des performances

L’évaluation des solutions no-code déployées doit être quantitative et qualitative, impliquant des mesures de performance claires (KPIs) ainsi que des retours d’expérience des utilisateurs. Ces mesures aideront à déterminer si les objectifs initiaux sont atteints et où des améliorations sont nécessaires.

Évaluation : plateformes d’analyse no-code

En utilisant Google Data Studio pour suivre la performance des nouveaux workflows, l’entreprise peut créer des visualisations de données personnalisées montrant, par exemple, une réduction du temps de traitement des commandes ou une amélioration de la satisfaction client. Ces insights permettent des ajustements fondés sur des données pour continuer à peaufiner les processus.

 

Articles similaires

image représentant des frames de sites et app no code

Guide no-code, comprendre et utiliser les outils

Maximisez les bénéfices : 10 Astuces pour une stratégie digitale efficace

un écran d'ordinteur avec une application no code dessus

Les 5 meilleurs outils no-code